Des fleurs

_DSC0002

LA TULIPE DU MIDI
(Tulipe géante de Carqueiranne)

Produite dans le Sud de la France et originaire de la ville de Carqueiranne, sur le littoral Varois entre Toulon et Hyeres, cette tulipe est la plus grosse de toutes les variétés. Elle est cultivée sous ombrières ou tunnels et souvent en plein champs. Elle se décline dans tous les coloris et même des bleus presque noir. La tige est longue, jusqu’à 60/70 cms, cette fleur est souvent appelée tulipe tirée à l’opposition des tulipes hollandaise plus courtes. La premiere coupe s’effectue mi-decembre et la fin en avril aux premières chaleurs. Un bulbe après la première coupe donne une autre fleur plus courte appelée tulipe coupée(au vu de sa taille) et d’une très bonne tenue en vase.

La fleur tient en vase dans des conditions d’hygrométrie et de luminosité standart une quinzaine de jours quand elle est coupée verte en montrant légèrement la couleur. La pousse de la fleur en vase est importante et il est possible de limiter cette croissance pour éviter que les tiges s’etiolent et ne puissent supporter le poids du bouton de plus en plus gros ce qui ferait retomber la fleur mature. Vous pouvez piquer la tige en la traversant de part en part, sous le bouton, quand elles sont encore vertes (pas très colorées). L’eau dans le vase sera de quelques centimètres pour limiter la croissance (les tulipes poussent vite) et changée régulièrement pour éviter les bactéries préjudiciable à la fleur et éviter les mauvaises odeurs. Les tiges seront coupées après chaque changement d’eau et toujours avec un rythme proportionnel a la chaleur ambiante. S’il fait chaud et sec la fleurs absorbera beaucoup d’eau dans la limite de ses capacités. Éviter les chauffages de proximité, les courants d’air, tout ce qui de près ou de loin serait facteur a la déshydrater.

LES ROSES DU MIDI

Les roses du Sud seront surtout présentes à la belle saison, du printemps jusqu’à l’automne. Les productions d’extérieur, souvent de Ligure (San Remo) en inter-saison, proposent des belles variétés dont certaines très parfumées comme les variétés anciennes Piagets (roses Anglaises). Des roses buisson ou ramifiées (plusieurs boutons sur une même tige) seront du Var et permettent de composer des bouquets simples et végétatifs. Pendant la saison froide, peu de roses sont produites dans le sud en serre et des variétés d’importation seront proposées.

Pour une tenue en vase optimale, recouper les roses tous les deux jours en biseau sans écraser les tiges, l’eau du vase sera tiède, et pour les variétés d’extérieur en eau chaude.
Les fleurs sont composées essentiellement d’eau et doivent éviter de se déshydrater au maximum. Tout l’environnement de votre bouquet doit tendre à éviter de perdre cette eau, par des courants d’air, air trop sec, chauffage à proximité et luminosité excessive (surtout pas de soleil). Recouper de moitié les tiges si la rose ne devait pas s’hydrater suffisamment (l’eau arrivera plus facilement et rapidement jusqu’au bouton). Ôter les gourmands qui sont….gourmands en eau. La tenue en vase sera d’environ une semaine, à une dizaine de jours selon les situations et les variétés. Les calories dans l’eau permettent une dilatation des vaisseaux des tiges pour mieux irriguer le bouton. Les vaisseaux ne doivent pas être obstrués et pour cette raison, il est impératif de recouper régulièrement les tiges. Les bactéries jouent aussi un rôle essentiel et accélèrent le processus de maturité en se développant dans l’eau du vase. Il est donc impératif de conserver une bonne hygiène de votre vase.  Au moment de la coupe des tiges les vaisseaux ne doivent pas être écrasés. De l’air risque de rentrer dans les vaisseaux et les obstruer. La coupe doit être franche,  nette, et en biseau pour garder un contact maximum avec l’eau (avec un couteau tranchant, pas des ciseaux). A la saison chaude il est conseillé d’adjoindre quelques gouttes d’eau de javel à l’eau du vase pour limiter le développement bactérien. Le sucre, favorise le développement de la fleur mais aussi accélère sa maturité et sa durée. Je déconseille, ainsi que diverse médication aspirinisante, ou pièces de monnaies!

LE MIMOSA

Fleur emblématique du Sud, très parfumée, elle s’hydrate mieux en recoupant les tiges et en les écrasant tous les deux jours. L’eau du vase sera de préférence très chaude en joignant le sachet conservateur. Eviter les courants d’air et un chauffage à proximité. Tenue de quelques jours mais sèche en conservant agréablement son parfum.

LES RENONCULES DU MIDI

Fleur présente tout l’hiver, la production choisie par Fleurs de Pays se trouve dans le Var, et se fait sous tunnel horticole pendant les mois froids et en plein air à partir de Février Mars, sur le littoral de Carqueiranne face à l’ile de Gien (à coté de Hyères). Très bonne tenue en vase, peu dépasser une dizaine de jours voir quinze dans de bonne conditions, pas trop chaud et sec. Changer l’eau tous les trois jours, eau tiède, et bien couper en biseaux les tiges sans les écraser.

LE GENET

De couleur jaune dans le nord de la France, le genet devient blanc à l’approche du littoral sous climat méridional.
C’est un arbuste qui fait à l’age adulte trois à quatre mètres et porte en panache ses fleurs de décembre à fin mars.
Il est cultivé sur les collines tout autour de San Rémo, le long du littoral, et sa floraison abondante colorant d’un blanc pur le paysage est appelé: la neige de San Rémo.
Son parfum très agréable et enivrant a selon les légendes la faculté de rendre heureux ceux qui sont sensibles a son appel!
C’est une fleur qui se compose en accompagnement  pour souligner les couleurs et les autres fleurs dans les bouquets.
Sa tenue est d’environ une semaine et sèche ensuite rapidement.

L’ORCHIDÉE

D’origine des pays d’asie sous un climat chaud et humide avec une température supérieur a 15 degrés.
C’est une plante qui s’acclimate très bien a nos appartements et la variété Phalaenopsis particulièrement appréciée pour la taille des ses fleurs. Elle nécessite peu d’entretien soit un à deux arrosages par semaine en passant le pot sous l’eau du robinet a eau tempérée. Jamais d’eau dans le cache pot ou la soucoupe. Elle ne supporte pas le contact permanent dans l’eau. L’arrosage sera proportionnel a la chaleur, la luminosité, et l’hygrométrie. L’orchidée aime la chaleur humide. Ne pas mouiller ou vaporiser les fleurs qui risqueraient d’être tachées. La floraison dure environ deux mois et l’orchidée peut fleurir deux fois dans l’année dans de bonnes conditions. Après la floraison couper les tiges au premier nœud a partir des feuilles et la laisser sans eau pendant au moins un à deux mois sans arrosage pour provoquer une nouvelle floraison. C’est une plante épiphyte (qui ne pousse pas dans la terre mais sur d’autres végétaux) donc pas de terre dans le pot mais un substrat composé soit d’écorces ou de mousse pour le maintient des racines et l’apport en humidité. Si les racines dépassent vous pouvez la rempoter mais dans un pot plastique et avec du substrat.