Notre concept du fleuriste

_DSC0026-1

Dans le département du Var, les cultures principales étaient la culture maraîchère, l’olivier, les céréales et la vigne. La douceur du climat incita quelques agriculteurs à tenter l’expérience de l’acclimatation des cultures florales. Pendant l’hiver, les paysans plantaient plusieurs sortes de fleurs : anémones, renoncules,mimosas, genets, narcisses, giroflées, œillets, roses, violettes ainsi que des plantes pour la parfumerie. Les premiers essais furent couronnés de succès et peu à peu, l’idée se propagea dans les campagnes, les paysans de la plaine, comme ceux des collines, se lancèrent dans la culture des fleurs, qui prit peu à peu de l’importance en terre Varoise.

Dans le sud de la France, sous la douceur du climat de la cote d’azur, en longeant le littoral en passant par Nice jusqu’en  ligure à San Rémo (la citta dei fiori)  des producteurs travaillent encore comme des artisans, mettant passion et  travail acharné à cultiver des individualités florales : chaque fleur qui pousse dans leurs plantations se gorge de soleil plutôt que de lumière artificielle et se développe dans la liberté de forme que la nature seule sait créer.

FLEURS DE PAYS, en tant que fleuriste, veut promouvoir cette authenticité et cette qualité que les fleurs du Sud affichent fièrement,  répondant par là même à une demande des consommateurs qui s’affirme de plus en plus : le retour à la tradition, la volonté de traçabilité, l’attention particulière portée à l’origine des produits et à leur unicité, l’équité et l’éthique dans le commerce, en définitive un souci croissant et multicritère de qualité.